Quand DS retrouve "Charles-de-Gaulle"

·1 min de lecture

C’était la voiture de fonction du fondateur de la Ve République. Aujourd’hui, DS Automobiles a créé un siège haute technologie pour équiper le poste de commandement de notre porte-avions nucléaire. L’excellence française au service du fleuron de la marine.

En s’inspirant du bracelet en acier d’une montre de luxe, constitué d’une multitude de pièces assemblées entre elles, les équipes de DS Automobiles ont façonné une assise et un dossier de siège avec une seule pièce de cuir et sans talon de couture, pour créer un confort d’exception. Car, comme le dit Thierry Metroz, directeur du style DS: «Aujourd’hui, un siège est devenu un outil de haute technologie.» Et celui dans lequel le commandant du «Charles-de-Gaulle» dirigeait ses manœuvres avait 20 ans. «Il était au bout du rouleau», explique le capitaine de vaisseau Pinget, qui y passe douze heures chaque jour. «Il fallait le changer. Et quand les équipes de DS m’ont proposé d’en confectionner un sur mesure, j’ai trouvé l’idée excellente.»

Installé début 2021, le fauteuil a déjà donné satisfaction lors d’une première mission de quatre mois. Au point d’avoir parfois plongé le commandant Pinget dans une «veille semi-active», élude-t-il quand on lui demande si ce nouveau confort ne l’a pas parfois assoupi...

Indéformable pendant 10 ans 3 mémoires de position Prestation de massage à 5 modes et 3 intensités
Indéformable pendant 10 ans 3 mémoires de position Prestation de massage à 5 modes et 3 intensités

Indéformable pendant 10 ans 3 mémoires de position Prestation de massage à 5 modes et 3 intensités © Greg (...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles