Duffy se confie sur son absence : "J'ai été violée, droguée et séquestrée"

Deux albums, Rockferry, en 2008, et Endlessly deux ans plus tard, un tube mondial, Mercy, trois BRIT Awards, un Grammy Award... Trois années au sommet et puis Duffy, l'une des chanteuses les plus prometteuses, a voulu faire une pause. Qui a semblé durer une éternité. Un long silence que la blonde Galloise vient de briser. La chanteuse a fait son retour sur les réseaux sociaux où dans un long message publié sur Instagram, elle s'est confiée sur les raisons de son absence.

"Vous ne pouvez pas imaginer combien de fois j'ai pensé à écrire ça. La façon dont je l'écrirais, comment je me sentirais par la suite, commence-t-elle. Eh bien, je ne sais pas vraiment pourquoi c'est le bon moment, pourquoi ça me semble excitant et libérateur de parler. Je ne peux pas l'expliquer. Beaucoup d'entre vous se demandent ce qui m'est arrivé, où ai-je disparu et pourquoi."

"Le soleil brille à nouveau"

Duffy, aujourd'hui âgée de 35 ans, se lance et révèle avoir été "violée, droguée et retenue captive pendant plusieurs jours". Elle ne rentrera pas davantage dans les détails. Elle explique en avoir parlé à un journaliste l'été dernier, et le fait d'avoir pu lui raconter ce qui lui était arrivé lui a fait du bien. Elle se sent désormais "en sécurité. (...) J'ai bien sûr survécu. La guérison a été longue, continue la chanteuse. Il n'y a pas de manière légère de le dire. Mais je peux vous dire qu'au cours de ces dix dernières années, j'ai consacré des milliers (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Top Chef : quand Madonna dîne avec Omar Sy et Ludivine Sagnier chez Jean Imbert
The Goop Lab : entre sauna du vagin et routine capillaire, on a maté la série de Gwyneth Paltrow
North West, 6 ans et demi, cœur de rappeuse
Coronavirus : les stars sortent masquées
Meghan Markle, invitée par Anna Wintour, pourrait être présente au Met Gala