Dune 2021 : Rebecca Ferguson, « c’était évident pour moi que Timothée Chalamet soit choisi pour le rôle »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Film événement de la rentrée, « Dune », réalisé par Denis Villeneuve, sort au cinéma ce mercredi 15 septembre. Tête-à-tête express avec l’actrice Rebecca Ferguson.

En 1984, David Lynch adaptait pour la première fois l’œuvre littéraire « Dune », écrit par Frank Herbert. À l’époque, le long-métrage - porté par Kyle McLachlan, Sean Young, Francesca Annis ou encore Sting – fait un flop et devient le sujet sensible à ne jamais aborder avec le réalisateur de « Twin Peaks ».

Trente ans plus tard, Denis Villeneuve relève le pari audacieux d’imaginer son propre remake de la première partie du roman. Un film magistral qui fait largement oublier celui des années 1980 et met en scène une panoplie d’acteurs talentueux à l’instar de Timothée Chalamet (Paul Atréides), Zendaya (Chani), Oscar Isaac (Leto Atréides) et Rebecca Ferguson (dame Jessica). Attendu dans les salles obscures mercredi 15 septembre, ce « Dune » 2.0 remet au goût du jour un univers fantastique époustouflant, regorgeant d’effets spéciaux remarquables. Rencontre avec l’actrice Rebecca Fergurson, l’interprète de Jessica, femme forte à l’aura badass. 

ELLE. Comment avez-vous pris part au projet ?

Rebecca Ferguson. C’était lors d’une entrevue avec Denis Villeneuve. C’est lui qui l’a demandé ou bien quelqu’un l’a forcé à me voir (rires). Nous avons parlé pendant une heure et demie et je suis tombée amoureuse de lui, de sa vision, sa joie et son amour pour ce projet. Et puis c’est Denis Villeneuve vous savez… c’est l’un des plus grands réalisateurs de son époque. Et puis il m’a offert le rôle. Je n’arrive...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles