Dysenterie amibienne ou bacillaire : causes, symptômes, traitements de cette diarrhée infectieuse sévère

Dues à un parasite ou à une bactérie, les dysenteries amibiennes ou bacillaires entraînent des diarrhées sanglantes et peuvent durer jusqu’à une semaine. Comme l’indique le Larousse médical, une dysenterie est un syndrome infectieux qui se caractérise par l’émission de selles glaireuses et teintées de sang. On distingue deux grands types de dysenteries en fonction de l’agent infectieux qui en est la cause : les dysenteries amibiennes (ou amibiases intestinales) et les dysenteries bacillaires.

Les dysenteries amibiennes sont dues à l’amibe Entamoeba histolytica, qui se développe majoritairement dans les pays chauds (climat tropical) en voie de développement dans lesquels les conditions d’hygiène sont mauvaises. Par exemple, lorsque l’eau destinée à l’usage domestique n’est pas séparée des eaux usées. Ce type d’amibe est présent dans certains aliments ou dans l’eau, et il suffit d’en ingérer pour être infecté. Elle peut néanmoins rester longtemps dans le côlon sans provoquer de symptômes.

Les dysenteries bacillaires sont quant à elles dues à des germes bactériens invasifs responsables de la destruction de la muqueuse du tube digestif au niveau du côlon. Les germes responsables peuvent être les salmonelles, les shigelles, l’E. coli et tous les colibacilles entéropathogènes. À noter qu’en fonction de la région géographique concernée, ce sera davantage telle ou telle bactérie qui sera impliquée. Toutefois, les bactéries Shigella et Campylobacter responsables des dysenteries bacillaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles