Dysesthésie : causes, symptômes particuliers et traitements de la perte de sensibilité

Comme la dysesthésie est un symptôme courant de la sclérose en plaques, il est important de le reconnaître, afin de consulter rapidement un médecin en cas de doute. Selon l’Académie de médecine, la dysesthésie se caractérise par une « sensation subjective désagréable perçue dans un territoire cutané, sans contact avec un objet extérieur. » Cela signifie qu’elle provoque des sensations de douleur en l’absence de stimulus.

Il existe différents types de dysesthésies :

Il faut bien différencier la dysesthésie de la paresthésie et de l’hyperalgésie, des symptômes également courants de la sclérose en plaques :

La dysesthésie est donc plus grave que la paresthésie, et elle n’est pas conséquence d’une réaction à un stimulus apparent.

Les symptômes de la dysesthésie comportent souvent des sensations, telles que :

Elle se manifeste généralement dans les membres, mais elle peut toucher n’importe quelle partie du corps. La douleur due à la dysesthésie est soit aiguë, soit chronique. La douleur aiguë apparaît soudainement et disparaît rapidement, alors que la douleur chronique peut également apparaître soudainement, mais elle persiste pendant une période prolongée. Lorsqu’une personne souffre de dysesthésie, elle peut passer rapidement d’une sensation normale à une sensation anormale. Par exemple, la sensation des vêtements contre la peau peut soudainement devenir très douloureuse, voire insupportable.

La douleur et les sensations étranges associées à la dysesthésie peuvent être dues à une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles