La dysgraphie : définition, causes, détection et traitements

L'expert : Docteur Stéphane Clerget, pédopsychiatre

Des lettres mal formées, une écriture illisible, des ratures dans les cahiers... Les enfants touchés par la dysgraphie ont de grandes difficultés pour écrire, mais aussi pour dessiner. L'acquisition et l'exécution de l'écriture sont difficiles pour ces enfants, et ce handicap causé par un déficit neurologique peut les gêner au quotidien, notamment à l'école. On fait le point sur ce trouble particulier avec le Dr Stéphane Clerget, pédopsychiatre.

Définition de la dysgraphie : comment la reconnaître ?

Activité fine et complexe, l’écriture demande une certaine concentration lors de son apprentissage, pour une construction dans la durée. Mais une fois qu'elle est acquise, elle devient automatique. Dans le cas de la dysgraphie, l'enfant dysgraphique ne va pas arriver à rendre son écriture automatique, malgré les apprentissages. L'écriture manuelle d'un enfant dysgraphique est soit trop lente, soit illisible, soit fatigante pour lui. Elle lui demande de nombreux efforts, notamment sur le plan cognitif.

On peut la reconnaître en notant certains signes chez l'enfant :

- il présente une absence de précision à l’écrit;

-il...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles