Dysphasie : comment se déroule la rééducation orthophonique ?

Istock/Halfpoint

Ce trouble affecte l’expression et la réception du langage oral, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. Parmi les prises en charge, la rééducation orthophonique reste le traitement privilégié de la dysphasie.

La dysphasie, également appelée trouble primaire du langage oral, est un trouble de la communication verbale. Il se caractérise par des difficultés dans l’acquisition et l’utilisation du langage oral. La dysphasie fait partie de la famille des « dys », tout comme la dyslexie, la dyscalculie ou encore la dyspraxie. Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), les troubles « dys » peuvent se révéler durables et sévères pour 1 à 2 % des enfants atteints. Les personnes touchées par la dysphasie peuvent avoir du mal à s’exprimer de manière claire, et à comprendre ce qui leur est dit.

La dysphasie peut avoir différentes causes, notamment des lésions cérébrales, des troubles neurologiques ou des problèmes de développement. Elle peut affecter les personnes de tous âges, mais est le plus souvent diagnostiquée chez les enfants en bas âge. Les troubles de la dysphasie peuvent varier en gravité, et peuvent nécessiter une prise en charge médicale. Dans l’intention d’améliorer le pronostic, un dépistage précoce est recommandé avant 5 ans. La dysphasie est un trouble couramment associé à un déficit de l’attention (TDA ou TDAH), mais également à des troubles de la coordination. Enfin, il existe plusieurs types de troubles primaires du langage oral, tels (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite