Dysplasie : comment la reconnaître et qui consulter ?

Annie Spratt-Unsplash

La dysplasie est une anomalie du développement de certains organes (par exemple le développement d'une structure au cours de la croissance) ou de certaines cellules (évolution d'une lignée cellulaire vers une pathologie précancéreuse, puis cancéreuse au cours de la vie). Elle peut provoquer différents dysfonctionnements au sein de l’organisme. On distingue donc de multiples formes de dysplasie.

La dysplasie de la hanche est une malformation de l’articulation coxo-fémorale qui entraîne généralement un déficit de couverture de la tête fémorale, mais cette anomalie peut prendre d’autres formes. Dans certains cas, la tête du fémur est trop couverte ou les hanches peuvent avoir une mauvaise concrescence, ce qui déclenche des douleurs lors des mouvements. L’ensemble des dysplasies de la hanche induisent cependant une moins bonne répartition des pressions liées au poids du corps sur l’articulation, ce qui favorise les douleurs ainsi que l’arthrose.

"La dysplasie de la hanche est d’origine congénitale. Dans certains départements comme le Finistère, les bébés sont génétiquement prédisposés à avoir la hanche mal couverte. Plusieurs facteurs peuvent également favoriser l’apparition de cette anomalie : un accouchement difficile, la position du fœtus pendant la grossesse ou la manière dont est langé l’enfant. Le cotyle, la cavité articulaire de l’os du bassin où se loge la tête du fémur, est également plus large lorsqu’un enfant se tient avec les jambes écartées", explique le Professeur Alain (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite