La eat list de Delphine Plisson, l'épicière la plus chic de Paris

·1 min de lecture

Pourfendeuse de la malbouffe et défenseuse des terroirs, l'épicière la plus chic de Paris nous dévoile les secrets d'une alimentaire saine et joyeuse. 

ELLE. Racontez-nous votre parcours.

DELPHINE PLISSON. J'ai passé vingt ans dans le secteur de la mode, mais, après avoir eu mes enfants, j'ai ressenti une envie de changement. L'impact de l'alimentation sur la santé m'a toujours intéressée. J'en avais assez de tomber sur des Knacki Ball à côté des charcuteries d'un Meilleur Ouvrier de France dans les rayons des supermarchés ! En 2015, après avoir parcouru la France à la rencontre de ceux et celles qui élèvent et cultivent avec passion et conscience, j'ai ouvert Maison Plisson. L'aventure commençait.            

ELLE. Quels sont vos produits préférés ?

D.P. Ce sont ceux que je mets en avant dans nos épiceries-restaurants. Nous travaillons avec 650 producteurs triés sur le volet. Certains nous accompagnent depuis le début : Gisèle Taxil – il suffit de goûter sa pâte de coings pour devenir accro ! –, Élise et Thierry Riant, maraîchers à Carrières-sur-Seine (auboutduchamp.com), Bruno Herbin, charcutier MOF à Reims, Pierre Duplantier et ses volailles de compétition… Mes derniers coups de cœur ? Le chocolatier Fabrice Gillotte, la ferme de Kerbastard, qui nous fournit du lait fermier et des yaourts en direct du Morbihan, les sublimes ravioles de la Mère Maury, le vinaigrier Laurent Agnès... Il y en a tellement !                

ELLE. Quel est le goût de votre enfance ?

D.P. Petite, je passais beaucoup de temps chez ma grand-mère, dans le Morvan. J'adorais papoter avec elle tout en épluchant...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi