Eaux de cuisson du riz, de pommes de terre, de mozzarella : comment les utiliser au jardin ?

Face à l'ère du tout jetable, se déploie petit à petit l'ère du tout recyclable. Le facteur "économies" est un argument très convaincant et souvent suffisant pour renverser des habitudes parfois bien installées. Parmi les astuces de grand-mère du potager, on retrouve notamment comment réutiliser l'eau de cuisson des féculents et des légumes pour le jardin ainsi que l'eau de conservation de certains fromages vendus en sachets. Fertilisant, désherbant, soignant… À chacune ses vertus pour nos chères plantes d'intérieur, d'extérieur, arbres fruitiers et au potager.

Les plantes peuvent être arrosées avec l'eau de cuisson des pâtes, du riz, du poisson, des œufs, des légumes et des fruits (s'ils sont crus, faites-les infuser dans une eau bouillante) à une seule condition : qu'elle ne soit pas salée.

Comment faire ? Récupérez l'eau de cuisson à l'égouttage de votre aliment. Laissez-la refroidir et arrosez.

Les bienfaits. En plus de combler le besoin en eau de vos plants, l'eau de cuisson ou de conservation de la mozzarella apporte de l'engrais (les nutriments libérés dans l'eau).

Votre compost aussi a besoin d'être arrosé et retourné "au moins deux fois par mois ou, idéalement, une fois par semaine", indique André Abrahami, auteur d'un livre sur le potager et créateur de la chaîne Youtube qui porte son nom, dans une vidéo sur les engrais bio au potager.

Avec quoi l'arroser ? Les eaux de cuisson des fruits, légumes et féculents sont idéales ainsi que les huiles de cuisson et les vieilles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite