Eczéma : un apport trop élevé en sodium augmenterait le risque

Fortes démangeaisons, lésions cutanées, sécheresse de la peau… L'eczéma, aussi appelé dermatite atopique, concerne environ 4 % de la population adulte en Europe, soit plus de 2,5 millions d’adultes en France, selon une étude de l'Ifop Sanofi Genzyme.

La dermatite atopique est une maladie chronique inflammatoire de la peau qui est le plus souvent liée à une transmission génétique. Cependant, des chercheurs américains ont découvert un autre facteur qui pourrait favoriser le risque de dermatite atopique.

Dans le cadre de la réunion annuelle de la Society for Investigative Dermatology, qui s'est tenue à Portland (États-Unis), les scientifiques ont constaté qu'un apport excessif en sodium favoriserait l'apparition de l'eczéma.

Le sodium est un minéral qui joue un rôle déterminant dans l’état d’hydratation de l’organisme, comme l’indique le manuel MSD. On le retrouve en très grande quantité dans le sel de table mais également dans les aliments, sous la forme de chlorure de sodium. Il se trouve dans le sang et dans les liquides présents autour des cellules. Ce n’est pas tout : il joue un rôle clé dans le fonctionnement normal des nerfs et des muscles.

Pour mener à bien leurs travaux, les chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco (États-Unis) ont étudié les données de près de 13.183 enfants et adultes de 1999 à 2004, dans le cadre de l'enquête nationale sur la santé et la nutrition. Les participants devaient remplir un questionnaire concernant leurs habitudes alimentaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles