Quand Edouard Philippe évoquait en 2018 "un virus qu'on n'aurait pas vu venir" sur France 5

·1 min de lecture

Pendant plus de dix ans, le réalisateur Laurent Cibien a suivi son ami Edouard Philippe pour la réalisation d’un documentaire sur sa vie et son parcours politique. En 2004, il s'empare de sa caméra, sans se douter qu'un jour, Edouard Philippe entrerait au gouvernement. Dimanche 4 juillet 2021, France 5 diffuse à 20h50 le troisième et dernier épisode d'Édouard, mon pote de droite, qui suit l’ancien Premier ministre dans ses fonctions politiques. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cet ultime volet a fait réagir la toile.

En effet, dans un passage qui date de 2018, Edouard Philippe, alors Premier ministre évoque depuis son bureau à l'Hôtel Matignon la possibilité de l'émergence d'un "virus". Des propos qui ne sont pas sans rappeler l'apparition de la pandémie de coronavirus, qui a plongé la France entière dans le confinement en mars 2020 et fait plus de 111.000 décès dans le pays, selon les chiffres publiés par Santé Publique France le 4 juillet 2021.

Interrogé au sujet du réchauffement climatique par son ami Laurent Cibien, Edouard Philippe évoquait les problèmes sanitaires qui peuvent frapper le pays. "Je me dis que peut-être dans cinq ans on me reprochera de pas avoir augmenté les efforts dans la recherche médicale car on aura un virus qu’on n’aura pas vu venir, confie Edouard Philippe face à la caméra, à cœur ouvert. Tu peux prendre les paris là-dessus ?"

Une séquence qui a bien entendu fait réagir les internautes. "Edouard Philippe savait donc qu'un nouveau virus allait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles