Edouard Philippe méconnaissable : cette photo de lui jeune et sans barbe affole les internautes

Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, Edouard Philippe est sur tous les fronts. Plan du déconfinement, conditions de reprise des cours dans les écoles, tenue d’obsèques pendant le confinement… Il doit tout gérer. Le Premier ministre ne cesse de faire parler de lui et se retrouve donc au cœur de l’attention des Français, éclipsant même parfois le président de la République. Très agacé, Edouard Philippe avait d’ailleurs sèchement répondu aux rumeurs de tensions avec Emmanuel Macron. Selon L’Express, le chef de l’État serait même prêt à se séparer d’Edouard Philippe. Il lui arrive même qu’un petit tacle à son égard passe inaperçu… Et lui, comment vit-il la crise du coronavirus en coulisses ? Eh bien il semblerait que le Premier ministre soit sous pression. En effet, alors que les internautes scrutent désormais chacun de ses faits et gestes, un détail saute au yeux : Edouard Philippe a des tâches blanches sur sa barbe. Ce qui lui a valu d’être affublé d’un drôle de surnom…

Edouard Philippe, deux décennies et une barbe en moins

Aujourd’hui, difficile d’imaginer le chef du gouvernement sans sa barbe bicolore. C’est ainsi que son ami Gilles Boyer a créé la surprise mercredi 13 mai 2020. Sur son compte Twitter, le député européen a partagé un cliché étonnant… et pour le moins vintage ! En effet, on remarque les deux hommes quelque peu plus jeunes. La date n’est pas dévoilée, mais la photo semble provenir du début des années 2000. “It was yesterday”, soit “C’était hier”, écrit Gilles Boyer en légende du post. Et ce qui n’a pas échappé à l’œil aguerri des internautes, c’est bien l’absence de barbe ! Ni le Premier ministre ni son ami n’arbore de pilosité faciale. Et en haut de la tête, certains n’ont pas manqué de remarquer que les cheveux étaient plus nombreux à l’époque… “On le reconnaît à peine sans la barbe”, “Pas de barbe blanche pour aucun des deux”, “Il a neigé sur yesterday”, “Jeunes et jolis”, “Tant de cheveux !”, “Y’a eu migration des cheveux depuis ?”,

(...) Cliquez ici pour voir la suite