Publicité

Edouard Philippe métamorphosé par la maladie : son invitation étonnante à ceux qui doutent de sa santé

Premier ministre entre mai 2017 et juillet 2020, Edouard Philippe est aujourd’hui pressenti comme candidat à la présidentielle de 2027. L’homme politique a récemment été invité par Audrey Crespo-Mara. En effet, il est le portrait de l’émission Sept à huit, le dimanche 10 septembre. Pour l'occasion, il a évoqué sa transformation physique impressionnante. Pour rappel, celle-ci a été causée par deux maladies auto-immunes : l’alopécie et le vitiligo. Dans le portrait qui sera diffusé sur TF1, Edouard Philippe est ainsi apparu sans cheveux, sourcils ou barbe. “Ça n’a aucune espèce de gravité ! Ce n’est pas contagieux, ce n’est pas douloureux… C’est comme ça” a-t-il tenu à rassurer avant de poursuivre : “En fait, quand vous perdez vos cheveux, et que vous êtes un garçon, que vous avez 52 ans… Franchement, tout le monde s’en fout !”.

Edouard Philippe cash sur l’impact de sa maladie dans ses ambitions politiques

Durant la pandémie de coronavirus, Edouard Philippe a été soumis à de très grandes responsabilités et à un stress constant. En conséquence, il a commencé à développer son alopécie et son vitiligo. Au début, l’homme de 52 ans a été surpris par son changement d’apparence soudain. Il s’est rappelé : “C’est les sourcils qui sont surprenants (...) C’est sûr que ça vous change le visage. Au début, moi, ça m’a surpris ! Et puis, c’est comme tout, vous vivez avec…”. Le maire du Havre a ensuite (...)

Lire la suite sur Closer

Karine Le Marchand : ce projet qu’elle attend depuis très longtemps et qui se concrétise enfin
Christophe, "un faible comme Johnny Hallyday" : un proche de son fils illégitime se lâche sur le chanteur
Guillaume Canet en célibataire, Malika Ménard ose le décolleté… Les stars s’éclatent sur le tapis rouge de Deauville
"Harry aurait été tellement…" : la pique de Camille Cottin à Meghan Markle
Kate Middleton sublime à Marseille : découvrez le prix de son ensemble blanc Alexander McQueen