Education : non, les professeurs ne vont pas "enseigner la masturbation" à la maternelle

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Une rumeur absurde, et le net s’enflamme. Cet été, la fake news selon laquelle l’Education nationale s’apprête à enseigner différentes pratiques sexuelles aux élèves français dès l’âge de 4 ans a été partagée en masse. Tout a commencé en juillet, lorsque Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé qu’elle comptait envoyer une circulaire à tous les recteurs de France pour renforcer l'éducation sexuelle à l'école.

Depuis le 4 juillet 2001 en effet, une "information et une éducation à la sexualité" sont censées être "dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d'au moins trois séances annuelles et par groupe d'âge homogène". Mais cette loi est très peu appliquée. D’après le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE), qui a publié un rapport sur la question en 2016, "seule une petite minorité" de jeunes "bénéficient tout au long de leur scolarité de séances annuelles d’éducation à la sexualité", et un quart des écoles "déclarent n’avoir mis en place aucune action ou séance [en la matière]".

Cet été, une vague de désinformation

La loi de 2001 est si peu connue qu'elle laisse le champ libre aux interprétations les plus farfelues. Résultat : certains profitent des peurs des parents pour propager des fake news. C’est le cas de la page Facebook Roubaix news, qui a publié le 26 août des photos de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi