"Eduquez vos fils" : l'égalité repose-t-elle (trop) sur les épaules des mères ?

·2 min de lecture

Sur les murs de Strasbourg, de Lisieux ou de Saint-Quentin, les colleureuses féministes ont marqué leur passage d'un impératif qui reste en tête. Trois mots à l'allure capitale, affichés en guise de correction d'une autre expression employée à outrance, et signe d'une inversion de responsabilité ancrée dans nos moeurs. Plutôt que "Protégez vos filles", iels signent "Eduquez vos fils".

Les éduquer à quoi, au juste ? La réponse est limpide pour qui baigne dans ces milieux militants. A ne pas violer, à ne pas agresser, à ne pas harceler, à ne pas discriminer. A ne pas se fendre de commentaires ou de blagues qui participent à façonner un environnement nocif et à appuyer leur position de dominants. A ne pas céder aux stéréotypes de genre, non plus. A ne pas plier sous la pression sociale d'une certaine virilité, aussi. Un programme urgent, qui serait la clé d'une société moins toxique et réductrice, et, ose-t-on rêver, de la fin du patriarcat.

Seulement, en regardant cette revendication populaire et essentielle de plus près (qui conquiert, à juste titre, bien des pancartes en manif), on s'interroge : à qui est-elle destinée ? Qui doit à tout prix la prendre en main, cette éducation jusque-là particulièrement foirée ? Qui, finalement, est estimé·e responsable du comportement de "ses fils" à l'instant t, et de ses actions en tant qu'homme plus tard ? Aujourd'hui encore, qui se charge principalement de l'éducation des enfants et par conséquent, des garçons ?

Les mères, qui prendraient en charge 65 % des tâches parentales, affirme un sondage de l'Insee datant de 2010. Et donc, les femmes. Les mêmes qui sont, avec les minorités de genre, les premières victimes de ceux dont elles devraient anticiper les fautes, les délits, les crimes dès le berceau, lorsqu'on prend le slogan en ce sens. Et ce, par le simple pouvoir de leurs mots et exemples. Sacrée injonction.

Afin de disséquer cette phrase et ses implications, mais... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles