Effets secondaires des vaccins anti-Covid : une étude fait le point sur les risques de myocardite et de péricardite

Dans le cadre de la vaccination contre le Covid-19, plusieurs études se sont déjà intéressées au risque de myocardite et de péricardite associé aux vaccins à ARN messager contre le Covid-19.

Des travaux publiés en novembre 2021 par le groupement Epi-Phare, constitué par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam), avaient par exemple révélé que si ce risque existait, il était "peu fréquent et d’évolution favorable".

Dans une autre étude parue dans la revue The Lancet le 11 juin dernier, des chercheurs se sont une nouvelle fois penchés sur la question. Leur objectif ? "Quantifier et permettre la comparaison directe du risque de myocardite ou de péricardite, ou les deux, après les vaccinations avec Moderna et Pfizer-BioNTech", écrivent-ils.

La myocardite est une inflammation du myocarde, le muscle du cœur permettant la circulation du sang. La péricardite est quant à elle une inflammation du péricarde, une membrane qui entoure le coeur.

Dans ces travaux, les chercheurs ont analysé les données de 15.148.369 personnes âgées de 18 à 64 ans ayant reçu 16.912.716 doses du vaccin Pfizer-BioNTech et 10.631.554 doses de Moderna entre décembre 2020 et décembre 2021.

Ils indiquent avoir identifié 411 cas de myocardites ou de péricardites, après l'administration de l’un ou de l’autre de ces deux vaccins. L’étude révèle également que ce risque était plus important chez les hommes âgés de 18 à 25 ans après une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles