Ehpad : bientôt l'inscription du droit de visite dans la loi ? Un rapport a été remis au gouvernement

La crise sanitaire a laissé un douloureux souvenir dans les mémoires de beaucoup, et particulièrement des personnes âgées. Pendant des mois, elles ont été isolées de leurs proches et familles, en raison des mesures de sécurité prises en marge du Covid-19. Une situation aussi exceptionnelle qu’effroyable, qui a autant heurté les seniors concernés que leur entourage, alors que certains n’ont pas pu leur adresser un dernier au revoir. Afin d’empêcher la répétition de cette situation, un projet de loi a été déposé, visant à protéger légalement les visites des familles au sein des Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Baptisé "Liens entravés, adieux interdits", le rapport a notamment été élaboré par Laurent Frémont, fondateur de l’association Tenir ta main, avant d'être remis au gouvernement ce 14 novembre 2023, selon les informations de Franceinfo. En amont, le rapport a été commandé par le ministère de la Santé et des Solidarités, dans le cadre de la proposition de loi Bien vieillir, qui doit être débattue à l'Assemblée nationale après avoir été reportée.

Juriste et enseignant en droit constitutionnel à Sciences Po, Laurent Frémont a participé à la rédaction du rapport qui liste une quinzaine de mesures. Parmi toutes, figure notamment l’instauration d’un "droit absolu de recevoir" pour le résident sans "aucune limite horaire de visite", tout comme de contrôler les entrées et les sorties via des codes et caméras. En cas de crise, les restrictions doivent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite