Ehpad : les droits des résidents "gravement entravés"

·1 min de lecture

"Les personnes âgées, y compris celles en situation de perte d’autonomie ou de handicap, jouissent des mêmes droits et libertés que l’ensemble de la population" rappelle la Défenseure des droits Claire Hédon, dans un communiqué. Pourtant, cette dernière, qui reçoit régulièrement des réclamations portant sur des restrictions de droits et libertés des personnes accueillies en EHPAD, a été encore davantage interpellée à ce sujet depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie.

La France est l’un des pays européens qui compte la proportion la plus élevée de personnes âgées en EHPAD (8,8 % des 75 ans et plus) . Près de 7600 EHPAD accueillent ainsi plus de 600 000 personnes âgées en perte d’autonomie ou handicapées qui sont majoritairement des personnes en situation de vulnérabilité, de handicap ou de perte d'autonomie. Comme le souligne la Défenseure des droits dans un rapport qui voient d'être publié, toutes les personnes qui sont accueillies en Ehpad ont "le droit au respect de leur dignité et à la protection contre toute forme de maltraitance. Ce principe implique de ne pas réduire l’être humain à son corps en le traitant comme un objet et que la personne humaine ne soit pas instrumentalisée ni utilisée simplement comme un moyen, mais toujours comme une fin.

Malgré la vaccination, les visites restent interdites par endroit

Or, de nombreuses situations portées à la connaissance de la Défenseure des droits montrent que (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Le rétinol est de retour dans les soins anti-âge : c'est bien ou pas ?
Vous n'arrivez jamais à terminer votre running ? Voici 6 astuces !
Anti-âge : comment gagner des années en bonne santé ?
Arthrose : 6 moyens de retarder son apparition
Sport : ces 6 gestes à éviter (pour ne pas ruiner vos efforts)