Ehpad : la majorité a-t-elle voulu étouffer le scandale Orpea ?

© PeopleImages/iStock

Dans une version augmentée de son livre « Les Fossoyeurs », le journaliste Victor Castanet accuse la Macronie d’avoir voulu « mettre sous le tapis » le scandale Orpea pour préserver la campagne d’Emmanuel Macron à sa réélection.

Les enquêtes administratives après le début du scandale Orpea en 2022 ont été menées « avec une précipitation préjudiciable », la majorité présidentielle tenant à « mettre ce sujet sous le tapis » avant les élections, selon le journaliste Victor Castanet dans une nouvelle version de son enquête « Les Fossoyeurs » parue mercredi 25 janvier.

La direction « a eu le temps de faire le ménage »

Les Inspections générales des affaires sociales (Igas) et des finances (IGF) ont commencé leur travail deux semaines après la révélation publique du contenu du livre, si bien que la direction du groupe d'Ehpad privés « a eu le temps de faire le grand ménage » avant leur visite, critique le journaliste dans son livre à succès.

Selon lui, des émissaires de la direction du groupe ont effectué des « descentes » dans certains Ehpad par « pour mettre les choses au carré », ou pour effacer des données « compromettantes » au sein de l'entreprise - accusée dans « Les Fossoyeurs » d'avoir mis en place un système délétère d'optimisation de ses profits au détriment du bien-être de ses résidents et salariés.

L'un des inspecteurs administratifs a indiqué à l'auteur n'avoir pas eu assez de temps pour travailler.

Emmanuel Macron « n’a pas de bilan » sur le grand âge

Le ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe, a rejeté mardi ces accusations. « C'est la première fois que j'entends dire que les enquêtes de l'IGAS et de l'IGF ont été...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi