"Eiffel" : une déclaration d’amour à Paris et à l’audace

·1 min de lecture

"Eiffel", en salles mercredi en partenariat avec Europe 1, raconte la genèse de la construction de la Tour Eiffel par son légendaire ingénieur. Venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel (Romain Duris) est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Gustave Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu’il recroise Adrienne, son amour de jeunesse (interprétée par Emma Mackey). Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours…

 

>>> Un projet de 24 ans

L’histoire du film remonte à 1997 lorsque Caroline Bongrand écrit la première version du scénario lors de ses études scénaristiques à Los Angeles. Au fil des ans, il est retravaillé de nombreuses fois, et le film intéresse plusieurs studios et metteurs en scène (dont Luc Besson, Olivier Dahan et Ridley Scott), sans néanmoins voir le jour. En 2017, le réalisateur Martin Bourboulon (à qui l’on doit les deux comédies à succès "Papa ou Maman") rencontre la productrice Vanessa van Zuylen. "J’ai flashé immédiatement sur l’ambition de ce projet", déclare le réalisateur. "Nous avons retravaillé le scénario original avec Caroline Bongrand et Thomas Bidegain, avant que n’interviennent plus tard Tatiana de Rosnay – qui apportera l’idée de la construction du récit en flashbacks – et Natalie Carter. Avec pour objectif de proposer le plus...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles