Electrique, à gaz, évolutive… Nos conseils pour bien choisir sa plancha

·1 min de lecture

Optez pour la fonte émaillée. Ce matériau robuste (le même que celui des cocottes à l’ancienne) garde bien la chaleur et la répartit uniformément. Pas besoin de matière grasse, les aliments n’y accrochent pas, on se contente d’huiler légèrement la plaque. L’Inox est également un choix durable et esthétique, avec un look "pro ". Excellent conducteur de chaleur, il a néanmoins le défaut d’accrocher, il faut utiliser plus d’huile. Attrayant car peu cher (100 € environ), l’acier émaillé est à fuir car il se dégrade vite (déformations, éclats, rouille, etc.). Méfiez-vous aussi de la fonte émaillée bas de gamme, reconnaissable à son aspect "peau d’orange". Elle ne tient pas le choc très longtemps.

Pour saisir les aliments et faire caraméliser les sucs, la plancha doit être capable de monter à très haute température. Afin d’obtenir cette cuisson vive et brève, il faut un minimum de 280 °C. Les planchas les plus haut de gamme vont jusqu’à 400 °C ! A contrario, les modèles électriques revêtus d’anti adhésif, type Tefal, ne dépassent pas les 260 °C. Légères et peu onéreuses (de 50 à 150 €), ces plaques sont plus adaptées à un usage intérieur qu’extérieur. Même si on les appelle aussi planchas, il ne s’agit pas de la même catégorie d’appareils.

La plancha fonctionne traditionnellement au gaz, alimentée par une bouteille de butane ou de propane. Mais une nouvelle génération d’appareils électriques vient bousculer les codes. Ils montent aussi vite en température (en moyenne 7 minutes pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles