Elie Buzyn, l'un des derniers grands témoins français d'Auschwitz, est décédé

Elie Buzyn, père de l'ancienne ministre française de la Santé Agnès Buzyn, est décédé lundi 23 mai à l'âge de 93 ans. Durant sa vie, il s'est employé à transmettre la mémoire de la Shoah, dont il fut un témoin, arrêté à l'âge de 15 ans en Pologne, avant d'être déporté avec les siens, qui n'en reviendront pas, puis de se reconstruire en France.

Elie Buzyn avait fait enlever chirurgicalement son tatouage de déporté, et justifié son geste en expliquant : « Vous ne pouvez pas vivre, si vous vivez avec ça tous les jours. »

D'origine polonaise, ce rescapé du camp d'Auschwitz avait été arrêté à l'âge de 15 ans, dans le ghetto juif de Łódź, où sa famille était alors parquée, comme tant d'autres.

►Archive : L'histoire pleine de vie de Feiga, née dans un camp de la mort (2014)

Ses parents succomberont dans les chambres à gaz. Mais l'adolescent survivra aux marches de la mort, ces convois de prisonniers quittant les camps de concentration.

En 1956, il s'installe en France et devient chirurgien orthopédique. Il épouse Etty, une psychanalyste de renom, spécialiste de la petite enfance.

Pendant longtemps, comme beaucoup de rescapés des camps, Elie Buzyn se tait et ne veut pas retourner à Auschwitz. Mais un jour, il comprend qu'il doit témoigner.

Par la suite, il s'emploie inlassablement à transmettre la mémoire de la Shoah. Dès lors, il considère que c'est « un devoir » de témoigner dans les écoles et à Auschwitz, avec les groupes conduits chaque année par le grand rabbin de France, Haïm Korsia.

Elie Buzyn était convaincu que tous ceux qu'il avait aidés à approcher l'horreur des camps allaient devenir à leur tour les témoins des témoins.

« Survivant de la Shoah, il témoigna sans relâche et jusqu'à ses derniers jours de l'indicible. Sa mémoire vivra », a écrit sur Twitter le président de la République Emmanuel Macron.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles