Elisabeth Borne attendait de "nouveaux éléments" contre Damien Abad : les voici

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nommé ministre des Solidarités au sein du nouveau gouvernement en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols, l'élu Damien Abad fait l'objet d'accusations de violences sexuelles de la part de deux femmes, Chloé, 41 ans (qui indique notamment "avoir été droguée"), et Margaux, 35 ans, pour des faits présumés qui remonteraient à 2010 et 2011. Des témoignages recueillis par Mediapart en mai dernier.

Mais le site d'investigation vient également de recueillir un nouveau témoignage accablant, celui d'une élue centriste, Laëtitia. Celle-ci dénonce une tentative de viol qui aurait eu lieu en 2010.

"Aujourd'hui je ne peux plus me taire. Si je parle, c'est pour que ça s'arrête, qu'il ne puisse pas recommencer", affirme cette dernière à propos du nouveau ministre des Solidarités du gouvernement Borne. L'avocate de la plaignante dénonce quant à elle "des faits très graves".

Lors d'une soirée au premier semestre 2010, Damien Abad aurait invité l'élue centriste parmi un petit groupe à une fête à son domicile. "Le député aurait été 'surexcité' et 'dans un sentiment de toute-puissance', aurait été 'collant' et lui aurait 'offert un verre' au fond duquel elle dit avoir vu 'quelque chose'", rapporte le site d'investigation. Méfiante, Laetitia aurait recraché son contenu. Elle explique : "Je ne savais pas ce que c'était, j'étais méfiante étant donné son comportement passé, j'ai eu peur qu'il m'ait mis un truc pour m'embêter".

Lors de la même soirée,...

Lire la suite


À lire aussi

"Il a baissé son pantalon" : de nouveaux témoignages accablants contre PPDA sur Mediapart
Voici les ministres qui avaient voté contre le mariage pour tous (et ce n'est pas jojo)
"Il approche mon visage de son sexe" : de nouveaux témoignages glaçants contre PPDA

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles