Elisabeth Borne : ses confidences sur la mort de son père

Désignée par Emmanuel Macron pour succéder à Jean Castex, Elisabeth Borne fait la une de la presse. La ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a été nommée Première ministre, lundi 16 mai 2022. Une nouvelle page dans l'histoire de la France, 30 ans après l'ère Édith Cresson sous François Mitterrand, de 1991 à 1992. Membre du gouvernement de Jean Castex depuis 2020 et du gouvernement d'Edouard Philippe avant cela, de 2017 à 2019, Elisabeth Borne a désormais une belle carrière politique derrière elle. L'ancienne ministre est toutefois assez discrète sur sa vie privée. Le journal Libération racontait le 20 mai 2015 que son père était un "juif d'origine russe". Résistant durant la Seconde Guerre mondiale, il est déporté en 1942 et décèdera 30 ans plus tard, en 1972. Elisabeth Borne n'a alors que 11 ans. Une disparition qui laissera un grand vide dans sa vie, comme elle l'avait confié à cœur ouvert dans l'émission Touche pas à mon poste, sur C8, en mai 2021 : "Ça n'a pas toujours été simple. J'ai perdu mon père quand j’étais très jeune. Et donc on s’est retrouvé avec ma mère, qui avait deux filles et qui n'avait pas trop de revenus."

Lundi 16 mai 2022, Jean Castex a quitté Matignon pour remettre sa démission à Emmanuel Macron. Quelques heures plus tard, la nouvelle de la nomination d'Elisabeth Borne tombait. "Le Président de la République a nommé Mme Elisabeth Borne, Première ministre et l’a chargée de former un Gouvernement", a annoncé le palais présidentiel dans un communiqué. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles