Elisabeth II : son clin d’œil à Lilibet lors de ses vœux de Noël

·2 min de lecture

Samedi 25 décembre, Elisabeth II a prononcé son traditionnel discours de Noël. Si elle a rendu un bel hommage au prince Philip, elle a également eu une pensée pour Lilibet, la fille de Meghan Markle et du prince Harry.

Comme chaque année, Elisabeth II prononce son traditionnel discours de Noël devant des millions de téléspectateurs anglais. Un moment attendu, d’autant plus que ces derniers temps, les apparitions publiques de la reine se font rares suite à son hospitalisation en octobre dernier. Les festivités avaient un goût particulier pour Elisabeth II puisqu’il s’agissait de son premier Noël sans son défunt mari, le prince Philip, décédé le 9 avril dernier. Elle n’a donc pas manqué de lui rendre un bel hommage. « Même s’il me manque et manque à ma famille, je sais qu’il voudrait que nous profitions de Noël », a souligné la reine. Elle a ensuite évoqué le caractère du prince Philip. En guise d’hommage, Elisabeth II avait également choisi de porter une broche qu’elle arborait lors de leur lune de miel en 1947.

Lire aussi : Couple royal : Elizabeth II et le prince Philip, les inséparables

Quatre nouveaux arrière-petits-enfants

Durant ses vœux, la reine n’a pas non plus manqué de mentionner le prince William et Kate Middleton, ainsi que le prince Charles et son épouse Camilla. Mais, si Elisabeth II semble avoir oublié le prince Harry et Meghan Markle, la reine a eu une tendre pensée pour leur fille, Lilibet qu’ils ont accueilli le 4 juin dernier. « Une fois accablés par les soucis, les adultes ne parviennent pas à voir le bonheur dans les choses simples, alors que les enfants, si. Et ce sera un Noël joyeux pour ma famille et moi, même...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

VIDÉO - La Minute de Meghan Markle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles