Famille royale d'Angleterre : le prince Philip, âgé de 99 ans, a été hospitalisé

·2 min de lecture

Grosse frayeur sur le palais de Buckingham ! Mardi 16 février 2021, le prince Philip a été hospitalisé à l'hôpital Britain-Royals de Londres. Une très mauvaise nouvelle pour les fans de la famille royale britannique qui attendent avec impatience de célébrer le 100e anniversaire du duc d'Edimbourg dans quelques semaines. Que les fans se rassurent : l'époux de la reine d'Angleterre semble stable. Selon un communiqué du palais royal, cette hospitalisation serait surtout préventive : "L'admission du Duc est une mesure de précaution, sur le conseil du médecin de son Altesse Royale, après avoir été malade. Le Duc devrait rester à l'hôpital pour quelques jours d'observation et de repos", peut-on lire sur le communiqué.

Quelques jours après avoir appris la nouvelle grossesse de Meghan Markle, les fans ont cru s'évanouir en voyant apparaître la nouvelle sur leur téléphone : "Il ne peut pas nous faire ça", "Tiens bon prince Philip, j'espère qu'il va aller mieux", "Je prie pour qu'il se rétablisse vite, la famille royale est trop importante pour l'équilibre de ce monde", peut-on lire sur Twitter. Si les fans de la couronne royale britannique sont si inquiets, c'est aussi (et surtout) parce que le duc d'Edimbourg a multiplié les hospitalisations ces dernières années...

Deux mois avant l'annonce de sa retraite en août 2017, le prince Philip, qui a participé à plus de 22.000 engagements publics officiels, avait été hospitalisé deux nuits pour soigner "une infection liée à une pathologie existante". Six mois plus tard, il entrait de nouveau à l'hôpital pour une lourde opération à la hanche. En janvier 2019, nouvelle secousse : il est victime d'un violent accident de voiture lorsque sa Land Rover percute un autre véhicule. Indemne, il avait d'ailleurs décidé de se débarrasser de son permis de conduire. Fin décembre de la même année, le prince Philip est hospitalisé pendant quatre nuits à l’hôpital Edward VII pour une simple observation "liée à des problèmes de santé existants".

À lire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite