Elisabeth II : cette nouvelle mesure mise en place pour assurer sa sécurité

·2 min de lecture

Depuis l’intrusion d’un homme armé au Château de Windsor en décembre dernier, l’entourage de la reine Elisabeth II, craint pour sa sécurité. Une nouvelle mesure aurait donc été mise en place pour mieux la protéger.

Le 25 décembre dernier, Elisabeth II fêtait Noël auprès de sa famille dans sa résidence du château de Windsor. En effet, cette année la monarque a dû changer ses plans pour les fêtes. Contrairement à la tradition, elle n’a pas pu se rendre dans son domaine de Sandringham dans le Norfolk, où elle a l’habitude de passer Noël. Ses médecins ont préféré que la souveraine reste à Windsor. Mais alors qu’elle réveillonne au château, un individu s’introduit dans sa propriété. Selon « The Sun », un homme de 19 ans, armé d’une arbalète a réussi à s’introduire dans le domaine royal. L’individu affirmait dans une vidéo diffusée sur Snapchat vouloir « assassiner la reine Elisabeth II ». Arrêté par la police, le jeune homme a été interné en soins psychiatriques.

Une zone d’exclusion aérienne au-dessus du Château de Windsor

Si le drame a été évité, les inquiétudes demeurent depuis cet incident. Pour pallier à ces craintes et renforcer le système de protection autour de la mère du Prince Charles, une nouvelle mesure de sécurité aurait été mise en place selon « The Sun ». Le château de Windsor serait désormais protégé par une zone d’exclusion aérienne. « Les avions et les drones seront interdits de passer à moins de 2 500 pieds d'altitude au-dessus de la résidence à partir du 27 janvier », est-il précisé dans l’article datant de ce 8 janvier. Nommée « réglementation de restriction des vols en vertu de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Elisabeth II : ce qu'elle ne « supporte pas " chez le prince William et Kate Middleton

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles