Elisabeth II : présente au baptême de ses arrière-petits-fils

·1 min de lecture

La reine Elisabeth II a finalement assisté au baptême de ses deux arrière-petits-enfants August Brooksbank et Lucas Tindall, dimanche 21 novembre, à la chapelle All Saints, à Windsor.

Bonne nouvelle et moment de joie pour Elisabeth II. Malgré les inquiétudes autour de son état de santé, la reine d’Angleterre a finalement pu assister au baptême de deux de ses arrière-petits-enfants, August Brooksbank, le fils de la princesse Eugénie et de Jack Brooksbank, et Lucas Tindall, le fils de Zara et Mike Tindall. Ce dimanche, Elisabeth II a rejoint sa famille à la chapelle royale All Saints, à Windsor pour célébrer ce baptême conjoint au cours d'une cérémonie privée. 

Une rare sortie pour Elisabeth II

D’après des photos publiées par la presse britannique, elle a été aperçue en veste et chapeau vert pâle dans une Range Rover en fin de journée. Comme le veut la tradition de la famille royale britannique, les deux enfants ont été baptisés avec de l’eau du Jourdain. Parti en Jordanie avec son épouse Camilla, le prince Charles avait, en effet, ramené avec lui 72 bouteilles d’eau bénite, selon le « Mirror ».

Depuis plusieurs semaines, les sorties de la reine se font extrêmement rares suite à son hospitalisation le 20 octobre dernier. Ses médecins lui avaient alors conseillé de se reposer, ce qui la contrainte à annuler de nombreux engagements importants comme la COP26. Elisabeth II devait reprendre ses fonctions en participant au Dimanche du Souvenir, dimanche 14 novembre, mais deux heures avant la cérémonie, le palais de Buckingham avait annoncer son absence de la cérémonie à cause d’un mal de dos. 

Après cette...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - La reine Elizabeth II présente à un double baptême :

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles