Elisabeth II : sa première sortie publique depuis son retour au château de Windsor

Mercredi 6 octobre, Elisabeth II a rencontré les soldats du régiment royal de l’artillerie canadienne au château de Windsor. Une sortie publique qui marque son retour aux fonctions royales depuis ses vacances à Balmoral.Après avoir passé l’été dans sa propriété de Balmoral, Elisabeth II est de retour au château de Windsor. En tant que capitaine général des troupes – une fonction qu’elle a obtenue lors de son couronnement en 1953 – la reine d’Angleterre a rencontré, mercredi 6 octobre, les soldats du Royal Regiment of the Canadian Artillery (en français, régiment royal de l’artillerie canadienne) qui montent la garde au château de Windsor pour la toute première fois. Cette visite publique est la première depuis que la reine est revenue de vacances. Elle marque également le 150e anniversaire de la fondation des Batteries A et B, qui ont été les premières troupes régulières de l’armée canadienne post-confédération.La reine a présenté l’épée du Capitaine généralPour l’occasion, Elisabeth II a revêtu une veste marine sur une chemise bleue ainsi qu’une jupe en tweed. Elle a également accessoirisé sa tenue avec une broche en diamant représentant la feuille d’érable canadienne. Durant cette rencontre, la mère du prince Charles s’est adressée aux soldats puis elle a présenté l’épée du Capitaine général aux représentants du régiment royal de l’artillerie canadienne. Cette épée a été façonnée afin de reconnaître, chaque année, le « leadership exemplaire du grade de capitaine » d’un officier choisi dans chacune des composantes de la force régulière et de la réserve du régiment royal.Le week-end dernier, avant son retour de Balmoral, la reine d’Angleterre s’était arrêtée à Édimbourg pour l’inauguration du Parlement écossais. À cette occasion la reine a parlé publiquement, pour la première fois de son défunt mari, le prince Philip, depuis son décès le 9 avril dernier, à l’âge de 99 ans.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles