Elisabeth II : quand la reine rejoignait l’armée lors de la Seconde Guerre mondiale

©PA Photos/ABACA

Ce 8 septembre, Elisabeth II s’est éteinte. Décédée à l’âge de 96 ans, la reine aura connu de grands moments d’Histoire, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale alors qu’elle n’était encore qu’une princesse. Récit.

1940. La Grande-Bretagne est bombardée par les Allemands. Le 13 septembre, cinq bombes sont lâchées sur Buckingham Palace. Et alors que tout le monde s’attend à ce que la famille royale fuit loin de tout danger, le roi George VI n’est pas du même avis. Hors de question pour Sa Majesté et son épouse, la « Reine mère », de quitter le palais et de laisser le peuple souffrir. Par souci de sécurité, le couple royal avait déjà envoyé leurs deux jeunes filles, la princesse Elisabeth, âgée de 13 ans au début de la guerre, et la princesse Margaret, âgée de 9 ans, au château de Windsor, loin des grandes villes ciblées par l’ennemi. Comme des milliers d’enfants dans le pays.

Lire aussi >> De la mort du roi à son couronnement : comment Elisabeth II est devenue reine d'Angleterre 

Malgré son très jeune âge, la princesse Elisabeth prend dès lors part à la lutte. Le 13 octobre 1940, elle prend la parole à la radio pour la première fois de sa vie. Âgée de 14 ans, l’héritière du trône de George VI participe à l’émission « Children’s Hour » de la BBC. Essayant de remonter le moral aux citoyens de son âge et appelant à tenir bon face à la guerre, la princesse s’adresse directement aux concernés : « Des milliers d’entre vous ont dû quitter vos maisons et être séparés de vos parents. Ma sœur, Margaret, et moi vous comprenons, sachant par expérience ce que cela fait d’être loin de ceux que vous aimez plus que tout. Nous...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi