Elizabeth II n'est plus cheffe d'Etat à la Barbade : sa remplaçante a été élue pendant qu'elle était hospitalisée...

·1 min de lecture

Cette semaine, on a appris qu'Elizabeth II avait passé une nuit à l'hôpital. Au même moment, la Barbade s'est choisie sa première présidente de la République - un autre grand changement pour la monarque, en cette année 2021 particulièrement difficile...

En 1992, lorsqu'elle avait parlé devant le parlement d'une «annus horribilis» dont elle ne se souviendrait pas avec plaisir, Elizabeth II encaissait alors la transformation de Maurice, son dernier royaume en Afrique, en République, en plus du divorce de deux de ses enfants, Andrew et Anne, ainsi que de l'incendie de son château préféré, Windsor.

La Barbade devient une République

Cette année, alors que la Barbade suit le même chemin que Maurice, la reine accuse une série de mauvaises nouvelles... En mars dernier, déjà, elle a été horrifiée par les confidences électriques de son petit fils, le prince Harry, et de sa femme, Meghan Markle, à la télévision américaine. Son année 2021 a continué avec l'hospitalisation puis la mort de son mari, le prince Philip. A présent, on apprend qu'elle a été hospitalisée à son tour, pendant une nuit, cette semaine, après un gros coup de fatigue, et pour des «examens préliminaires».

Pendant ce temps, à la Barbade, la mutation s'est poursuivie, comme annoncée il y a un an, et «la gouverneure générale Dame Sandra Mason a été élue à l’unanimité par le Parlement [une personne s’est abstenue] pour devenir la première présidente de la Barbade», comme l'a annoncé dans ses colonnes The Barbados Advocate, ce 20 octobre.

Qui est Dame Sandra Mason ?

La femme qui a été choisie est une personnalité que la famille royale britannique connaît bien, puisqu'elle a déjà rendu visite à...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles