Elizabeth II parle pour la première fois du prince Philip depuis sa mort

·2 min de lecture

Voilà bientôt six mois que le prince Philip est décédé et a laissé un grand vide dans la vie de la reine Elizabeth après 73 années de mariage. La monarque n’avait plus évoqué le souvenir de feu son époux depuis, ou du moins pas jusqu’à samedi dernier lors de l’ouverture du Parlement écossais. On vous raconte.

C’est à l’été 1946, en Ecosse, que Philip Mountbatten la demande en mariage. Certaines rumeurs affirment que celle que l’on surnommait « Lilibeth », éperdument amoureuse de lui depuis l’âge de 13 ans, aurait accepté sur le champ et sans même demander l’avis de son roi de père George VI ! Si beaucoup pensaient que le prince Philip ne faisait pas grand chose et vivait totalement dans l’ombre de son épouse la reine, cette dernière déclarait en 2011 : « C'est mon roc. Il a tout simplement été ma force et mon soutien ». Après 73 ans de mariage et deux mois avant d’atteindre son 100ème anniversaire, le prince s’éteignait le 9 avril dernier. Inutile de vous rappeler que sa mort a été un chamboulement au sein de la famille royale britannique, surtout pour celle devenue sa veuve et qui a perdu son plus fidèle compagnon. Depuis sa disparition, Elizabeth II n’avait plus dit mot au sujet de son défunt époux, enfin, jusqu’à samedi dernier lors de l’ouverture du Parlement écossais.

« Philip et moi »

La monarque a choisi cet événement, sur la terre où il l’avait demandée en mariage, pour évoquer son doux souvenir. En effet, le Daily Mail a ainsi rapporté les propos de la souveraine, prononcés samedi 2 octobre 2021, face aux députés rassemblés dans la salle des débats de Holyrood, à Edimbourg : « J'ai déjà parlé de mon affection profonde et durable pour ce pays merveilleux et des nombreux souvenirs...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles