Elizabeth II : cette absence qui choque les fans sur la photo des voeux de Noël de la reine

Enfin ! Le réveillon est arrivé. Il est l'heure de mettre les petits plats dans les grands, de cuisiner avec mémé, de retrouver petits et grands avant de partir chercher le costume du Père Noël au grenier pour amuser les enfants et finir par débattre avec tonton Dédé. L'histoire changera peut-être en fonction de vos proches ou de votre famille mais il y a fort à parier que vous terminerez la soirée avec le gosier plein à craquer. Comme de nombreux clans, la famille royale britannique n'échappe pas aux traditions des fêtes de fin d'année. Certes, nos chères têtes couronnées n'auront peut-être pas à cuisiner et s'éviteront sans doute une charge mentale bien corsée, mais ils auront à coup sûr quelques discussions enflammées au coin de la cheminée. Une fois n'est pas coutume, après la carte de voeux très critiquée de Kate et William en 2018, la famille royale a réussi à faire polémique en partageant... une photo pour souhaiter ses meilleurs voeux et annoncer l'allocution télévisée de Noël de la reine Elizabeth II.

⋙ Pourquoi Meghan Markle et le prince Harry coupent les ponts avec la famille royale ?

Mardi 24 décembre 2019, un cliché a ainsi été partagé sur le compte officiel @TheRoyal Family. On peut y voir la reine Elizabeth II en train de poser devant un bureau où sont posées quatre photos. Un sapin décore l'arrière-plan, mais ce n'est pas ici l'élément intéressant. Sur le bureau, on trouve en effet un cadre photo de son mari le prince Philip (récemment hospitalisé), de son fils Charles accompagné de sa compagne Camilla Parker Bowles, de Kate et William entourés de leurs trois enfants (George, Charlotte et Louis) et de son père le roi George VI... mais aucune photo de l'autre petit-fils de la reine, Harry et de sa nouvelle épouse, l'ex-actrice Meghan Markle. Oubli ? On a du mal à l'imaginer, tant la communication de la famille royale est cadrée. Affront ? Etonnant également pour tous ceux qui connaissent la devise de la couronne, "Never explain, never complain" ("Ne jamais

(...) Cliquez ici pour voir la suite