Elizabeth II touchée par le Covid-19 : elle prend une décision lourde de conséquences

·1 min de lecture

Elle avait choisi son domaine écossais de Balmoral pour évacuer les tumultes du premier semestre 2021. Entre le décès du prince Philip, les déclarations incendiaires de Meghan Markle et du prince Harry et les accusations d'agression sexuelle visant le prince Andrew, Elizabeth II a eu la vie dure ces derniers mois et souhaitait prendre du recul sur ses problèmes familiaux depuis son lieu de villégiature. D'autant que la crise sanitaire l'avait contrainte de se retrancher seule dans son château de Windsor, où elle accueillait au compte-gouttes ses enfants et ses rares invités de passage. Alors, cette visite annuelle dans la région d’Aberdeenshire faisait figure de ballon d'oxygène pour Sa Majesté, qui a pu être rejointe par son clan, notamment le prince Andrew et son ex-femme Sarah Ferguson.

Malheureusement, cette pause estivale a pris une tournure inenvisagée avec le test positif au Covid-19 de l'un des employés de la famille royale. "Tous les employés de Balmoral sont testés quotidiennement contre la Covid et samedi, une personne était positive. Ils ont été renvoyés chez eux, tandis que le bar et la cantine du personnel ont été fermés. Ils sont dans un bloc séparé du domaine", a expliqué une source proche de la famille royale au Sun, dans un article publié le lundi 16 août 2021. Et contre toute attente, la reine Elizabeth II a pris une décision lourde de conséquences, choisissant de rester à Balmoral. La monarque serait “déterminée à agir normalement”, et “ne veut pas réagir de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles