Elle est victime de moqueries depuis qu’elle a publié une vidéo de ses jambes poilues

Ana Calatayud Perez-Manglano a arrêté de se raser les jambes en novembre [Photo: Caters]

Une étudiante qui a arrêté de se raser les jambes il y a quatre mois est victime de moqueries en ligne depuis qu’elle a partagé une vidéo de ses jambes poilues.

Ana Calatayud Perez-Manglano, 24 ans, a arrêté de se raser les poils en novembre l’année dernière simplement car elle ne souhaitait plus s’embêter avec ça. Elle recommencera à s’épiler lorsqu’elle en aura envie.

L’étudiante en beaux-arts, de Valence en Espagne, a été étonnée de recevoir de nombreux commentaires sexistes, après avoir publié la vidéo de ses jambes poilues sur les réseaux sociaux.

Ana a reçu des dizaines de messages suite à la publication de la vidéo, incluant des commentaires personnels sur sa vie sexuelle et des messages d’hommes confiant qu’ils “rompraient avec leur petite amie si elle ressemblait à ça”.

D’autres trolls ont qualifié la jeune femme d’“horrible et dégoûtante”. 

Ana Calatayud Perez-Manglano est victime de moqueries depuis qu’elle a partagé une vidéo de ses jambes poilues [Photo: Caters]

“J’étais fainéante et je n’avais pas envie de me raser. Je n’ai pas de complexe, et je me fiche un peu de ce que pensent les autres”, confie Ana. 

“Je n’ai pas honte d’avoir des jambes poilues, les femmes sont ainsi, elles ont des poils, et nous décidons de les raser ou non”.

“Il ne s’agit pas de féminisme ou de faire passer un message. Je n’avais simplement pas envie de me raser”.

“Je suis actuellement célibataire, mais ça n’a jamais posé problème pour mes ex. Aucun homme ne m’a jamais demandé de me raser les jambes car il trouvait ça sale ou dégoûtant”, a-t-elle ajouté.

“J’en ai marre d’avoir à me raser à cause de la société, et je ne me raserai pas les jambes tant que je n’en aurai pas envie”.

Ana a publié une vidéo de ses poils en ligne [Photo: Caters]

La vidéo partagée en ligne par Ana a rapidement fait le buzz, accumulant plus de 9 000 partages, et l’étudiante est surprise par le nombre de réactions.

Malgré toute cette négativité, Ana a également confié avoir reçu des messages de soutien de la part de femmes qui souhaitaient la remercier de normaliser les poils.

Elle a ajouté : “Je suis actuellement célibataire, mais ça n’a jamais posé problème pour mes ex. Aucun homme ne m’a jamais demandé de me raser les jambes car il trouvait ça sale ou dégoûtant”.

“Beaucoup de gens m’ont contacté pour me dire ‘merci’ ou simplement pour me soutenir, et c’est ce que je vais retirer de tout ça”.

Ana n’est pas la seule femme à être victime de moqueries depuis qu’elle a décidé de ne pas se raser ou s’épiler.

Le mois dernier, un mannequin qui fait sensation sur Instagram grâce à son monosourcil a révélé qu’elle recevait régulièrement des menaces de mort. 

Sophia Hadjipanteli préfère ne pas épiler ses sourcils touffus et a donc un monosourcil naturel.

Mais, son look impressionnant, qui lui a permis d’accumuler 292 000 followers sur Instagram, a également attiré des commentaires négatifs.

Marie Claire Dorking