#ELLEBeautySpot : HoliMarket, le pop-up store sensoriel d’Holidermie au Bon Marché

·2 min de lecture

La marque de soins française, Holidermie, s’offre un pop-up store éphémère au Bon Marché Rive Gauche. Un marché dans un marché qui nous invite à un voyage sensoriel à travers le concept de beauté holistique, cher à la marque. 

Jusqu’au 17 octobre 2021, la marque Holidermie – fondée par Mélanie Huynh en 2019 – fête ses 2 ans en s’installant au premier étage du grand magasin parisien, Le Bon Marché Rive Gauche. Un espace éphémère de 120 mètres carrés baptisé HoliMARKET et pensé comme un véritable marché de la beauté holistique. En plus de présenter toutes les gammes de la maison, cet écrin physique accueille une soixantaine de marques choisies selon des valeurs et visions communes avec Holidermie. Une expérience unique qui nous plonge dans l’univers riche de la beauté Inside & Out. 

HoliMarket : un marché dans un marché

On y retrouve des tenues et accessoires de yoga signés Louise Misha, des cachemires de chez Linnea Lund ou encore des culottes menstruelles Fempo. Les bijoux, pièces précieuses et autres gris-gris de Sentara, Statement et Caroline de Benoist se font une place de choix au beau milieu d’objets de décoration (telles les bougies artisanales, Le Beige Paris) et autres huiles végétales (celles au CBD de Huages). La beautyfood n’est pas en reste avec la mise en place d’un bar holistique qui offre des boissons healthy (Baga) ou encore un granola gourmand (Maisie Café) à déguster sur place ou à emporter. 

Loin d’être un simple espace d’exposition, HoliMARKET est doté d’une cabine de soins tel un havre de bien-être au beau milieu de l’agitation parisienne. On peut s’essayer à la méditation avec BLOOM ou encore à la cryothérapie et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles