#ELLEDécoCrush : humour, couleur et grain de folie pour un mois de juin festif

Idées à picorer, nouvelles tendances à adopter ou spot déco à découvrir, les #ELLEdécoCrush de juin nous préparent à l’été.Alors que l’on commence à quitter nos maisons pour investir petit à petit les extérieurs, que les jours rallongent et le beau temps semble se stabiliser, on en profite pour réenchanter son quotidien. À l’approche de l’été, exit les couleurs tristes et les formes strictes. Les classiques, parfois ennuyeux, laissent place à des déclinaisons acidulées ou arrondies. Les assises se courbent, les luminaires s’étirent et la vaisselle s’adoucie. Le graphisme s’invite sur nos murs avec des papiers peints laissant parler notre créativité. Les rangements se font malins, chaleureux, l’art de la table ludique et nos lavabos affichent désormais des tonalités originales. Un vent frais et estival nous envahit.A lire aussi >> Réenchanter son intérieur : les astuces des pros de l’illustrationEn juin, célébrer les prémices de l’étéOn n’hésite pas à mettre des paillettes dans sa vie avec les créations insolites signées Shourouk Rhaiem. L’artiste revisite les objets usuels en les upgradant de strass Swarovski. Les amoureux de nature feront une escale au jardin des Tuileries à Paris le temps de « Jardins, jardin ». Ils craqueront aussi peut-être pour des pots et vases design et si la main verte leur fait défaut, mais qu’une folle envie de végétaux se fait ressentir, ils succomberont alors pour un bouquet de fleurs éternelles à assembler soi-même. Pour finir, on s’amuse aussi à tromper l’esprit. Pile dans la tendance faux-semblants en déco, on jette notre dévolu sur un tapis XXL pour se croire un instant sur la terre battue de Roland-Garros ou sur des carreaux de céramiques affichant un ciel bleu insolent, promesse de beau temps toute l’année.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles