#ElleFashionSpot : La maison Natan ouvre sa première boutique parisienne

Capucine Tissot

Vous ne la connaissez peut-être pas, mais en Belgique, la maison Natan est une véritable institution. Son histoire singulière et son attention aux coupes en ont fait l’une des griffes les plus appréciées des familles royales européennes. Découverte.

En 1983, le décorateur Edouard Vermeulen reprend les locaux de la maison Paul Natan, à Bruxelles. Loin de lui l’idée de reprendre les rênes de la maison, mais plutôt l’idée d’investir l’espace pour en faire une jolie boutique de décoration. Or, les clientes qui passent le pas de sa porte s’étonnent de ne plus entrevoir les collections de la griffe belge et repartent, déçues. Des réactions qui le poussent à s’intéresser au monde de la création et à étudier les matières, les coupes, les volumes. Quelques mois plus tard, il dévoilera sa première collection pour la maison, qu’il rebaptise sobrement Natan. En 1986, il donne son premier défilé face à de nombreux invités de prestiges, dont la princesse Paola. Devenue reine de Belgique, elle lui restera fidèle, portant ses créations publiquement à de nombreuses reprises. D’autres têtes couronnées se montrent séduites par les collections Natan, dont diverses personnalités des familles royales de Belgique, des Pays-Bas et de Suède. La reine Mathilde de Belgique, est toujours l’une de ses plus fidèles clientes. Elle avait d’ailleurs choisi la maison pour confectionner sa robe de mariée en 1999. Aujourd’hui, la maison Natan compte 100 points de vente à travers le monde et ouvre sa première boutique parisienne. Située au croisement de la rue des Saints Pères et de la rue de Grenelle, cet espace épuré et intimiste dévoile ses dernières créations.

Maison Natan, 71 rue des...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi