#ELLEfoodspot : Ritz Paris Le Comptoir, le nouveau terrain de jeu de François Perret

Connu par le grand public et reconnu par ses pairs qui l’ont sacré « Meilleur Pâtissier de restaurant du monde », François Perret va pouvoir régaler tous les gourmands de passage chez Ritz Paris Le Comptoir.Pensé comme un lieu distinct avec une entrée rue Cambon, cette boutique bijou respecte néanmoins tous les codes de la Maison mère, le Ritz Paris. Déco soignée, mise en scène délicate, coloris pêche en all over - en rappel avec la ligne de bain de l’hôtel inchangée depuis plus d’un siècle, dont la couleur « flatte le teint » selon César Ritz -, les pâtisseries de François Perret s’intègrent à merveille dans cet écrin. Petits bijoux gourmandsViennoiseries tout en longueur - pour avoir la même quantité de garniture du début à la fin - ; sandwichs eux aussi en longueur dont le ratio pain/garniture a été inversé pour éviter l’effet massif de la pâte ; ribambelle de madeleines fourrées, le doute n’est plus permis, le chef pâtissier est gourmand et compte bien régaler ses clients ! Mais ce que les gourmets attendent le plus – et qui devrait être en rupture de stock très tôt dans la journée – ce sont bel et bien les entremets en trompe-l’œil aux codes régressifs de François Perret. Ceux qui participent à sa renommée, à l’image du cake marbré ou de la madeleine, qui n’ont de cake ou de madeleine que le nom ! La grande nouveauté : les boissons pâtissièresPour pousser un peu plus loin le curseur de la gourmandise, le chef a aussi créé trois boissons pâtissières à boire à base d’un mélange lait/crème montée agrémentée de toppings (poudre de biscuit marbré et crumble cacao, et sirop de vanille intense pour la boisson cake marbré par exemple). Des délices mi-liquides à siroter dans les rues de Paris, qui devraient ravir bon nombre de Parisiens et de touristes cet été.La signalétique même du lieu est en accord avec les valeurs de gourmandise et de régression prônées par le chef. Dessin de madeleine sur les serviettes, ou encore boîtes à madeleines à emporter avec un double portrait dessiné à la façon des rois et des reines des jeux de cartes. Si César Ritz et Auguste Escoffier sont évidemment représentés, François Perret fait lui aussi partie du jeu. Une jolie façon de rendre hommage au passé tout en n’oubliant pas le présent.Un nouvel écrinSi le Ritz Paris Comptoir ravit le palais, il flatte également la rétine. Une fois le pas de la porte passé, le visiteur gourmet se retrouve dans un cocon délicatement ambré. Une couleur particulière, diffusée dans tout l’espace grâce à un plafonnier impressionnant en Cristal de Bohême dont le design n’a rien d’anodin. Il représente en effet la silhouette galbée et délicieusement arrondie de la madeleine, véritable star de la boutique. Ce ne sont pas moins de soixante coques en cristal soufflé qu’il est possible d’admirer lorsque l’on prend la peine de lever la tête. Des pièces qui donnent au plafond des notes ambrées et translucides, inspirées du miel de châtaignier que François Perret adore.Outre l’ambre, l’autre couleur qui prédomine est évidemment le blanc. Une teinte que l’on retrouve sur l’imposant comptoir mouluré de 8,50 m qui s’étend sur presque toute la longueur de l’espace. La blancheur immaculée se retrouve également sur les différentes tables qui s’alignent le long d’une banquette en cuir de six mètres, idéale pour les clients qui souhaitent s’offrir une dégustation sur place. Des délices à découvrir virtuellement en attendant l’ouverture, le 7 juin.Ritz Paris Le ComptoirOuverture le 7 juin 2021 38 rue Cambon75001 Paris Du lundi au samedide 8h à 19h