#ELLEsinfiltre… en backstage du défilé Off-White automne-hiver 2020-2021

Cynthia Lahoma

Bienvenue dans l’un des backstages les plus cool de la Fashion Week : Off-White.

C’est à l’AccorHotels Arena que Virgil Abloh nous donne rendez-vous, pour présenter sa collection automne-hiver 2020-2021 « Slightly Off ». En backstage, la valse des sèche-cheveux et les coups de pinceaux de maquillage sont rythmés par une playlist choisie par le créateur. Du rap et du hip hop américain donnent le ton et invitent l’équipe à travailler dans une atmosphère cool et décontractée.
Jawara Wauchope, hairstylist, a imaginé deux coiffures pour incarner la fille « sexy et healthy » voulue par Virgil Abloh. Ainsi, certains tops sont sublimées par une chevelure très lisse, « sans perte de mouvement » insiste le coiffeur. Afin de jouer sur cette illusion, l’équipe de chevronnés ajoute des extensions de sorte à gagner en longueur et en densité. Le coiffeur fait renaître les « twisted braids », des brins de cheveux enroulés sur eux-mêmes et plaqués sur la tête. L’ensemble est attaché en un chignon chic, apposé à la naissance de la nuque. Les coiffures sont minimalistes et épurées. Le maquillage l’est tout autant. La fille Off-White est reconnaissable d’entre toutes grâce au gloss porté, nous confie Fara Homidi, maquilleuse qui officie en backstage Off-White depuis plusieurs saisons. Ce défilé met en lumière une peau sublimée. Le cœur du travail tient à un teint unifié, un peu plus « couvert que d’habitude » et « sculpté » annonce-t-elle. Comme à son habitude, le make up met en valeur un détail. Cette...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi