#ELLEyetait… : à la braderie Jacquemus

Cynthia Lahoma

Jacquemus a littéralement marqué ce week-end du 1er décembre en organisant une braderie exceptionnelle. Ses pièces les plus iconiques étaient vendues à prix défiant toute concurrence. Quoi de mieux que s'offrir de la Haute Couture avec, pour conseillé, le créateur lui-même. Retour sur ces deux jours forts en mode. 

Jacquemus s’est mis au diapason en organisant en plein week-end du Black Friday sa propre «  Braderie ». Le rendez-vous est donné les 31 novembre et 1e décembre dans un immense immeuble en briques situé 51 boulevard Lefebvre dans le 15ème. Un lieu chargé d’histoire qui prend presque tout sens ; Cet ancien bunker antiatomique a vu une véritable explosion Mode grâce à Simon Porte Jacquemus. Les 7 degrés n’ont pas refroidi les clients qui se pressaient sur le boulevard et patientaient parfois jusqu’à quatre heures dans le froid.

Car il fallait être endurant pour toucher au saint Graal. Une fois la porte passée, on se déleste de nos affaires personnelles pour se voir attribuer une gommette colorée. Rouge, bleue, verte... C’est cette dernière qui détermine la salve à laquelle on appartient et indique notre arrivée. L’adage « rien ne sert de courir il faut partir à point » n’a que peu de valeur ici. Car le temps accordé au shopping est de 40 minutes top chrono. Pour autant, voilà de quoi assouvir nos désirs fashion les plus fous, dans le calme et la bonne humeur. Bien loin de la frénésie du Black Friday.

Ici 5 jours de montage ont été nécessaires pour réunir les 13 000 pièces qui concentrent 10 ans de création Jacquemus. De « La Piscine », aux collections plus récentes telles que « La Riviera » ou « Les Santons de Provence »... C’est toute la quintessence Jacquemus qui défile sous nos yeux. En chinant sur les portants, il...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi