Publicité

Elon Musk met en garde contre les "robots humanoïdes" dans "l'ère de l'abondance"

Elon Musk (g), patron de SpaceX, de Tesla et de X (ex-Twitter), lors d'une conversation avec le Premier ministre britannique Rishi Sunak, en marge du sommet mondial sur l'IA à Bletchley Park, le 2 novembre 2023 au Royaume-Uni (Kirsty Wigglesworth)
Elon Musk (g), patron de SpaceX, de Tesla et de X (ex-Twitter), lors d'une conversation avec le Premier ministre britannique Rishi Sunak, en marge du sommet mondial sur l'IA à Bletchley Park, le 2 novembre 2023 au Royaume-Uni (Kirsty Wigglesworth)

Elon Musk a prédit jeudi que l'avenir de l'intelligence artificielle (IA) serait une "ère d'abondance", avec un "revenu universel élevé" plutôt qu'un revenu de base universel, mais averti que des "robots humanoïdes" pourraient chasser les humains.

Le propriétaire de SpaceX et Tesla s'exprimait lors d'une conversation avec le Premier ministre britannique Rishi Sunak en marge du premier sommet mondial sur l'IA à Bletchley Park, au Royaume-Uni.

Il a estimé qu'il arriverait un moment où "aucun travail n'est nécessaire", au cours d'un face-à-face avec M. Sunak qui a eu lieu plus tard à Londres.

Les emplois à la place seraient seulement pour ceux qui en voudraient un pour "satisfaction personnelle", a-t-il ajouté.

L'IA était comme "un génie magique" qui réalise tous vos souhaits, a encore déclaré Elon Musk, tout en rappelant que ces contes de fées se terminent rarement bien.

"L'un des défis futurs est de savoir comment trouver un sens à la vie", a-t-il estimé.

Selon lui "nous devrions être très préoccupés" par les robots humanoïdes qui "peuvent vous suivre n'importe où".

Et "que se passe-t-il s'il obtient un jour une mise à jour logicielle et qu'il n'est plus aussi amical ?", a demandé M. Musk.

Le milliardaire de la technologie a ainsi souligné l'importance d'avoir un interrupteur physique.

Rishi Sunak a répondu que "nous avons tous regardé" des films sur des robots qui se terminent avec les machines éteintes.

Le rassemblement de deux jours à Bletchley s'est terminé jeudi avec l'acceptation par les gouvernements occidentaux et les entreprises impliquées d'un nouveau régime de test de sécurité, dans ce que l'on appelle la prochaine génération "frontière" de l'AI.

Non diffusée en direct, cet échange Musk-Sunak sera partagé sur X plus tard.

har/nth/ybl