"Y a Elton John qui arrive !" : le look de Roselyne Bachelot moqué lors de l’investiture d’Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un look qui a fait énormément réagir… Samedi 7 mai 2022, Emmanuel Macron a prononcé un discours devant plus de 450 invités lors de sa cérémonie d’investiture à l’Élysée. Longuement applaudi, le chef d’État a ensuite salué les personnes présentes dans la salle des fêtes. Alors que la majorité de ses ministres arborait des costumes sobres, Roselyne Bachelot - qui avait fait une blague hilarante (et osée) sur son ex-mari - a fait preuve d’originalité en portant un tailleur vert fluo ! Si cette couleur symbolise l’espoir dans certaines cultures, ce look a beaucoup amusé les invités. Samedi 7 mai 2022, Olivier Beaumont, grand reporter politique au Parisien a rapporté avoir entendu quelques remarques sur la tenue de la ministre : "'Y a Elton John qui arrive !' entend-on au sein d’un petit groupe quand Roselyne Bachelot arrive dans la salle des fêtes avec son tailleur vert fluo et ses grosses lunettes. Premier fou rire de la cérémonie, quand ils comprennent leur bévue."

Sur Twitter, les internautes ont été nombreux à réagir avec humour au look de la ministre de la Culture. "URGENT : Roselyne Bachelot fait son coming out ! 'Le bonhomme CETELEM, c'était moi !!'" ; "Roselyne Bachelot, elle avait peur qu’on ne la voie pas !", peut-on lire. Évoquant sa tenue, un internaute a partagé : "Plus le temps passe et plus je me dis que Roselyne Bachelot, c’est un peu notre reine d’Angleterre à nous." D’autres ont estimé que son choix était audacieux. "Sans être politiquement ‘pour’ j'adore Roselyne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles