« Elvis » : mais qui est donc Austin Butler, le mystérieux acteur choisi pour camper le King ?

Il a tout juste 30 ans et enfile avec panache et déhanché le costume d'Elvis dans le biopic qui fait bruisser la Croisette. Qui est Austin Butler ? Portrait d'un jeune acteur aussi doué que mystérieux.

Costard rose, déhanchement sulfureux, regard de braise et voix de velours : le king a hanté la Croisette ! Dans un biopic sobrement intitulé « Elvis », Baz Luhrmann, le réalisateur de « Moulin Rouge ! » (2001) et de « Gatsby le Magnifique » (2013), explore l'ascension fulgurante de la légende du rock'n'roll sur fond de bouleversements sociaux et culturels dans l'Amérique des 50s, 60s et 70s. Et la relation controversée de la superstar mondiale avec son manager, le (faux) colonel Parker (Tom Hanks), génie du business mais personnage diabolique soupçonné du meurtre d'une jeune femme aux Pays-Bas, son pays natal. Pour incarner le mythe disparu – chaque Américain en âge de s'en souvenir connaît la date de sa mort, le 16 août 1977, à 42 ans – qui, mon Dieu ? Quel acteur pouvait avoir le charisme nécessaire, les capacités vocales et un visage capable d'endosser les rouflaquettes de Presley sans faire sosie pour mariage express à Las Vegas? Au départ, Luhrmann envisage cinq prétendants au trône : le chanteur Harry Styles et les acteurs Ansel Elgort (« West Side Story »), Miles Teller (« Top Gun : Maverick »), Aaron Taylor-Johnson (« Tenet ») et Austin Butler (« Once Upon a Time… in Hollywood »).      

À lire aussi >> Couple de légende : Elvis et Priscilla Presley, l'amour rock'n'roll     

ABACA_PM7W2X_NSN
ABACA_PM7W2X_NSN

Elvis Presley, en 1956. © Alamy Stock Photo / Abaca

La quête pour dénicher la perle rare est longue ; les épreuves pour départager...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles