Emballage de l'Arc de Triomphe : les visites continuent, malgré les échafaudages

·1 min de lecture

Il est l'un des monuments les plus emblématiques de la capitale. L'Arc de Triomphe se prépare aussi à être empaqueté ! C'était le rêve de l'artiste bulgare Christo, mort en 2020 : emballer de tissu le colosse des Champs-Élysées, comme il l'avait fait pour le Pont-Neuf en 1985. Un chantier posthume démarré en juin, sous la houlette du neveu du plasticien, et qui doit s'achever le 18 septembre. Pendant les travaux, les visites sont toujours possibles, mais la vue est un peu entravée, selon les touristes présents sur place.

>>Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici 

"Au point de vue photo, on ne peut pas dire que ce soit joli-joli", commente l'un d'eux au micro d'Europe 1. Deux grues rouges s'invitent sur la perspective, tandis que des échafaudages s'élèvent des deux côtés de l'arche et des treillage en bois se dressent autour des sculptures. "C'est un peu frustrant parce qu'on n'a pas le temps de détailler tout le pourtour et la statuaire sur les pieds", poursuit l'homme. 

Ce couple revenu à Paris après dix ans hors de la capitale, vient de monter sur l'Arc de Triomphe pour profiter de la vue, à défaut d'apprécier l'architecture du monument. "L'emballage de Christo doit être sûrement une très belle chose à voir, donc il faut bien passer par le côté échafaudages avant !", poursuit-il. "Mais je ne pensais pas qu'il y aurait autant d'échafaudages et autant de manutention."

25.000 mètres carrés de tissu

Malgré les travaux, cette famille de voyageurs pose à bonne dis...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles