Emballages des cadeaux, choix du sapin: comment faire un Noël éco-responsable ?

Au quotidien, vous faîtes attention à votre consommation et votre production de déchets ? Adeptes de l'anti-gaspi, vous cherchez à limiter au maximum votre empreinte carbone, mais vous êtes pourtant bien désemparer quand Noël pointe le bout de son nez ?

Pas de panique : on vous livre nos astuces et les conseils de pro pour vous aider à passer des fêtes de Noël responsables. Objectif : faire du bien à la planète tout en passant de bons moments en famille... sans exploser votre porte-monnaie !

Artificiel, naturel ou DIY : comment bien choisir son sapin de Noël ?

Impossible pour vous de passer Noël sans un sapin à la maison ? S’il existe peu de chiffres sur l’impact de cette tradition sur la planète, Julien Vidal, auteur du livre « Ça va changer avec vous ! », propose de faire preuve de bon sens et de réfléchir aux conséquences avant tout achat.

Sapin naturel : pourquoi il faut bien le choisir ?

Saviez-vous que la production de sapins naturels en monoculture - outre le fait que les arbres soient coupées trop jeunes - a un impact sur la biodiversité ? En cause : les épines très acides des conifères qui empêchent d’autres plantes ou types d'arbres de pousser sur les mêmes sols...

Notre conseil : Choisissez un sapin naturel produit localement, idéalement en pot afin de le replanter dans votre jardin ou le garder sur votre balcon à l’année !

Sapin artificiel ou DIY : lequel privilégier ?

Pour les sapins artificiels, c'est un autre problème. Fabriquées à partir de plastique, ces arbres, bien que pratiques, ne seraient selon certaines sources “éco-responsables” au bout d’une dizaine, si ce n'est une vingtaine d’année d’utilisation ! L'empreinte carbone explose encore plus si vous optez pour un sapin avec de la fausse neige ou bien coloré...

Notre conseil : Choisissez bien votre sapin artificiel en optant pour un arbre de qualité, fabriqué en France idéalement afin d'éviter les coûts d'acheminement depuis la Chine notamment... et gardez-le longtemps en le conservant avec précaution

(...) Cliquez ici pour voir la suite