Emily in Paris : D'où vient le cliché de la Parisienne avec béret et baguette ?

·2 min de lecture

Depuis la sortie de la saison 2, sur Netflix, d’Emily in Paris, le 22 décembre dernier, les commentaires dénonçant les nombreux clichés présents dans la série pullulent. On a donc décidé de vous parler béret, croissant, baguette et bon vin (ou pas).

Emily in Paris, c’est la série Netflix portée par Lily Collins et créée par Darren Star, également derrière Sex and The City. La saison 1 avait déjà fait grand bruit, notamment suite à son manque de réalisme et à l’abondance de clichés dans presque chaque épisode. Pour rappel, « Emily, une Américaine d'une vingtaine d'années originaire du Midwest, part s'installer à Paris après avoir reçu une proposition d'emploi des plus inattendues. Son nouveau challenge : apporter un point de vue américain à une agence de marketing française en difficulté ». Jusqu’ici tout va relativement bien sauf que le Paris montré à travers la série sent le parfum contrefait à des kilomètres. Image trop parfaite de la ville lumière et clichés en veux-tu en voilà, comment a-t-on pu en arriver là ? 

Interrogé par BuzzFeed USA, Darren Star s’est défendu ainsi : « J'adore la ville et, certainement de la manière dont j'ai aimé partager mon amour de New York dans Sex and the City, j'ai voulu partager mon amour de Paris avec Emily а Paris ». Il ajoutait « C'est un spectacle sur le fait d'aller dans un pays étranger et d'être expatrié, et de vivre quelque chose de différent. Je connais beaucoup Paris. J'ai passé un peu de temps là-bas et j'ai ressenti tout ce qu'elle ressent. Alors je peux parfaitement imaginer ce que c'est que de se rendre dans cette ville sans la connaître, sans avoir jamais voyagé même. À quel point cela peut-être...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

VIDÉO - Camille Lellouche : son coup de gueule contre la saison 2 de la série Emily in Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles