Emily Ratajkowski, traitée de "mauvaise mère" et harcelée depuis son accouchement : sa réponse parfaite aux critiques sexistes

·1 min de lecture

Des critiques devenues insupportables. Vendredi 16 juillet 2021, Emily Ratajkowski a poussé un violent coup de gueule après des mois de cyberharcèlement sur son compte Instagram. Et pour cause, le 8 mars 2021, la mannequin connue pour ses positions féministes a mis au monde son premier enfant, un petit garçon prénommé Sylvester, né de son histoire d'amour avec Sebastian Bear McClard. Si cette naissance s'annonçait comme la plus belle période de sa vie, Emily Ratajkowski a cependant été victime de violentes critiques sur les réseaux sociaux. Sa manière d'allaiter son fils, de le porter, ses photos dénudées... Rien ne lui a été épargné, à tel point que la top model a même désactivé les commentaires de certains clichés.

Vendredi 16 juillet 2021, celle que l'on surnomme "Emrata" a rebondi sur la polémique concernant la tutelle de Britney Spears pour pousser un coup de gueule : "On se souvient tous de ce jour où on a critiqué Britney en l’ayant qualifiée de 'mauvaise mère' quand elle conduisait avec son fils sur ses genoux. Nous parlons aujourd’hui de comment faire mieux. Mais pendant ce temps-là, les commentaires qui me sont adressés sont remplis de remarques honteuses sur pourquoi je ne mérite pas d’être une maman. Honte à vous tous", a-t-elle écrit au-dessus une photo d'elle dans une voiture. Mais ce n'est pas tout.

Emily Ratajkowski, connue pour son franc-parler et ses positions aussi assumées qu'engagées, en a profité pour faire passer un message à ses détracteurs : "Je m’en moque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles