Emily Ratajkowski mauvaise mère ? Le mannequin répond aux critiques

·1 min de lecture

Un mois après avoir posté une photo polémique avec son fils Sylvester, Emily Ratajkowski répond à ceux qui l’accusent d’être une mauvaise mère et compare sa situation à celle de Britney Spears.

« Honte à vous tous ». Emily Ratajkowski est capable de s’occuper de son fils et ne veut plus entendre de jugement sur la façon dont elle l’élève. Depuis un mois, les critiques pleuvent après que la star a posté une photo sur laquelle elle porte Sylvester dans un bras, dévoilant au passage leurs maillots de bain assortis. « Nous regrettons tous d’avoir accablé Britney [Spears] et de l’avoir traitée de mauvaise mère », a déclaré le mannequin de 30 ans dans une story postée depuis sa voiture. « Nous parlons de la façon dont nous devons “nous améliorer” en tant que culture. Pendant ce temps, mes commentaires sont bourrés de remarques horribles sur le fait que je ne mérite pas d'être maman. Honte à vous tous », se désole la jeune mère.

Lire aussi : Britney Spears, star sous emprise et icône féministe

« Devenir parent est incroyablement effrayant »

Comme Britney Spears, Emily Ratajkoswki estime être victime de misogynie : sur les réseaux sociaux, les internautes s’acharnent et pointent du doigt son irresponsabilité. « Ce n'est pas comme ça qu'on tient un bébé @emrata – et vos millions de followers ne devraient pas être encouragés à faire de même », avait tweeté l’animateur Piers Morgan en juin. « Heureux de vous donner quelques conseils si vous en avez besoin. » Et lorsqu’elle postait un nouveau cliché pendant l’allaitement du petit Sylvester Apollo Bear pendant ses vacances paradisiaques à la plage, ses...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles